28/07/2010

Réparation des extrémités basses du train avant

Pour varier un peu et ne pas uniquement m'attabler à la (grosse) restauration de la carrosserie, j'ai attaqué tout doucement le train avant. Les extrémités basses étaient en apparence propres mais les corps creux étaient complètement remplies de rouille. Sûrement apparue suite à l'obstruction naturelle du petit trou prévu pour l'évacuation de l'humidité.

 

J'ai donc engagé les hostilités en découpant les parties mortes, en nettoyant et en protégeant le corps creux.

 

IMG_3736.JPG
IMG_3737.JPG
Je pointe ensuite une nouvelle tôle d'1,5 mm d'épaisseur en dépit de ne pas avoir de 2mm en stock, mais ça fera l'affaire. La lèvre précédemment présente est par conséquent supprimée.
IMG_3740.JPG
Puis hop le tout est soudé ! Bon je suis encore loin d'égaler le travail de Jesse James mais je m'améliore sur tôle fine, le tout avec un semi auto d'entrée de gamme qui tourne au fil fourré. Le principal c'est que le cordon pénètre bien la tôle et que ce ne soit pas du collage. Le côté esthétique je verrais ça quand je souderais avec un apport de gaz :)
IMG_3746.jpg
IMG_3753.JPG
IMG_3756.JPG

 

Les commentaires sont fermés.