01/11/2010

Adaptation de freins à disques sur des fusées de 181 - Partie 1

Allez hop un petit article pour montrer que je bosse toujours activement sur la petite :) 

J'avais acheté en juillet des bras et des fusées de VW 181. Pièces vraiment pas facile à trouver, étant donné qu'elles ne sont pas disponible en neuf, il faut donc à chaque fois sacrifier un 181 pour récupérer son train avant, qui permet de rehausser une cox de 8 cm sans toucher aux lames de torsion.

J'aurais aussi pu acheter directement des fusées décalées vers le bas, mais leur qualité de fabrication laisse à désirer, et leur prix est exorbitant. Pour ceux qui ne le savent pas, un 181, c'est ça : 

vw_181_v_sst.jpeg

Véhicule destiné à la base pour l'armée allemande, ses trains roulants sont par conséquents plus solides que ceux de Cox, mais les châssis sont les mêmes. Les rotules de suspensions (environ 4 fois plus chères que des rotules de Cox...) sont spécifiques et plus grosses, les fusées sont elles aussi légèrement plus grosses. 

IMG_2156.JPG

Venons en au but de l'article, l'adaptation de freins à disques sur ces fameuses fusées.

J'ai abandonné l'idée des freins de Visa car les kits de réfections sont devenus introuvables. Je me suis donc décidé à acheter une paire de Varga neufs, copies des étriers d'origine montés à l'époque en option.

IMG_2158.JPG

J'ai aussi décidé d'installer une paire de flasques de cox afin de protéger au maximum le disque des impacts de pierres. Pour cela il faut agrandir le trou au centre pour qu'il fasse 70mm de diamètre, ensuite repercer les 3 trous de fixations qui n'ont rien à voir avec ceux des fusées classiques, et enfin enlever une partie de la flasque afin que la platine de fixation des étriers puisse passer. (Les vis sur la photo sont temporaires) 

IMG_2173.JPG

Je peux enfin mettre les roulements et les disques neufs en place. 

IMG_2176.JPG

Prochaine étape, la réalisation des platines de fixation d'étrier sur mesure. Les plans sont terminés et un premier prototype en nylon ou alu devrait bientôt arriver. 

IMG_2184.jpg

Une dernière petite chose, je tiens à remercier les gérants du shop MDC à Mouscron qui sont vraiment super gentils et compétents. Si vous avez une commande à passer n'hésitez pas ! Ils sont aussi de très bon conseil.

http://www.mdccox.be/

mdc.gif

 

 

 

 

 

06/10/2010

Etat des lieux

Pas mal de boulot effectué sur le buggy.

Tout d'abord la réfection des profilés de joint du capot, complètement pourri.

IMG_0752.JPG

IMG_0754.JPG

Les points de soudures seront évidemment mastiqués.

IMG_0756.JPG

IMG_0758.JPG

Ensuite j'attaque la jupe arrière de la voiture.

Découpe de la partie pourrie après avoir pris quelques mesures.

IMG_0056.JPG

Nouvelles pointes soudées en prenant comme gabarit les ailes arrières.

IMG_0057.JPG

Je place et pointe la nouvelle jupe arrière après avoir tout remonté pour pas se louper.

IMG_0064.JPG

Je boulonnes la jupe afin qu'elle puisse être démontable, étant donné qu'à l'origine elle est soudée aux pointes, pas très pratique pour sortir le moteur.

IMG_0065.JPG

IMG_0066.JPG

Et voilà le tour est joué.

IMG_0068.JPG

Dernier point de la soirée, la réfection et la préparation du corps de train avant.

Découpe de goussets en acier dans une tôle de 5 mm d'épaisseur.

IMG_0803.JPG

Je soude le tout aux fixations d'amortisseurs.

IMG_0818.JPG

IMG_0812.JPG

Je soude aussi 2 tôles pour renforcer les fixations de tête d'amortisseur, on est jamais trop prudent...

IMG_0829.JPG

IMG_0830.JPG

Hop et le tout passe en peinture, couleur cuivre martelé, toujours pour changer du noir ! 

IMG_1231.JPG

 

05/09/2010

Grosse mise à jour !

Voilà pas mal de temps que je n'ai pas posté les avancées du projet sur le blog.

 

Tout d'abord j'ai changé l'intégralité des soubassements. La vraie galère avec ces mauvaises pièces de reproduction brésiliennes qui ne correspondent en rien au véhicule, mais ça reste toujours plus rapide que de devoir réinventer la pièce à partir de rien surtout quand on est pas tôlier de métier.

 

Sans compter que les trous dans les passages de roue avaient été rebouchés à la mousse expansive, le tout caché par une tôle rivetée et mastiquée. Pour vous donner un ordre d'idée tout ce qui peut pourrir sur une Cox l'était sur la mienne (je le savais en l'achetant), et grosso modo seul le pavillon était sain lol Et encore ^^ Bref faut s'accrocher, toujours être motivé et surtout être passionné par cette saloperie d'insecte pourri. 

 

En y repensant j'ai dû passé plus de 80h dessus juste pour ça, hors finitions que je ferais une fois tout le gros oeuvre de carrosserie terminé. (Je garde le meilleur pour la fin ^^)

 

Voila une petite liste des éléments remplacés :

-longerons gauche et droit

-passages de roue arrière gauche et arrière droit (reconstitués)

-bas de montants de portières complets gauche et droit

-garde boue avant gauche et avant droit

-bas de tablier

-bas flancs arrières gauche et droit

 

Une petite photo pour la route. C'était lors du remplacement des longerons à l'aide du châssis (merci Greg au passage ;) ). Les soudures sont encore brutes et depuis pas mal de petites rustines sur mesures (dont je vous passerais les détails...) ont été mises en place pour fignoler le tout. Le truc vraiment frustrant c'est de passer autant d'heures sur une partie aussi peu visible du véhicule... Mais c'est aussi ce qui fait la différence entre ceux qui restaurent réellement des épaves et ceux qui se contentent de faire une peinture extérieure... A bon entendeur ;) 

 

IMG_3779.JPG

 

Ensuite j'ai enfin pu attaquer le bloc avant. Symptômes : bac de roue de secours complètement pourri, contre ailes pourries et nez plié, surement dû à un petit accident dans le passé. Désolé pour la qualité de ces photos mais mon réflex est parti en SAV.

 

Tout d'abord mise en place d'un gabarit pour pas trop se louper lors du remplacement. Il prend la place du réservoir d'origine.

 

 

IMG_4092.JPG

 

Et là c'est le moment où tu te dis : "j'espère que je me suis pas planté dans mes mesures sinon je suis bien dans la merde" :D Donc hop je découpe la tête (qui au passage m'a couté une meuleuse d'angle Bosch quasi neuve et un week end de travail...)

 

 

IMG_0026.JPG

 

Et je ressoude un bloc tout beau tout neuf et surtout pas très plug and play (j'aimerais vraiment savoir à partir de quelle bagnole ils créent ces pièces au Brésil...)

 

IMG_0034.JPG

Le tout bien sûr sans oublier de vérifier l'ajustement de la pièce à l'aide du capot et des ailes avant.

 

Prochaine étape : La même chose, mais pour l'arrière :) 

17/08/2010

http://blackhands.skynetblogs.be/

Juste un petit article pour parler d'un superbe blog qui vaut le détour.

 

Il s'agit de celui de Blackhands. Il effectue un travail proche de la perfection, a un garage et du matos de dingue, et en plus il sait l'utiliser ^^ Le tout sans prise de tête, bien rédigé et avec de belles photos ! Que demander de plus :)

 

>> http://blackhands.skynetblogs.be/ <<

 

A part ça pour moi ce week end changement du bloc avant complet. Je sens que je vais bien me marrer encore une fois :)

 

Le train avant est lui aussi toujours en cours de réfection. Le tout sera présenté sur le blog une fois le travail terminé.

 

dyn002_original_540_720_pjpeg_2632123_22fb6d7846ce9e6c4b5b986a6c9f5856.jpg

 

 

06/08/2010

Changement des bas flancs

Hop un petit article sur le changement du bas flanc arrière droit en attendant la prochaine grosse mise à jour. J'ai terminé de remplacer les 2 montants de portière, le bas du tablier, les 2 bas flancs, reconstitué les passages de roue à neufs pour enfin pouvoir pointer ces satanés longerons ! Les photos arriveront une fois les finitions terminées !

 

A la base c'était comment dire... légèrement pourri. Donc hop on découpe bien droit.

IMG_3761.JPG

Mise en place des pincettes.

 

IMG_3764.JPG

Un premier pointage.

 

 

 

IMG_3768.JPG

Et après avoir soudé le tout, un coup de disque à lamelles, et c'est comme neuf.

 

IMG_3772.JPG